A propos de ICTCG

ICTCG est organisée en coopérative et propose une charte partenaires JAVA.
 
Selon leur situation fiscale et leurs préférences personnelles, nos consultants sont soit employés soit freelances (leur statut peut d’ailleurs évoluer au cours du temps), mais ils sont avant tout coopérateurs et actionnaires de la coopérative, ils en font partie intégrante.
Charte Partenaires JAVA - Nominé aux Trends Gazelles

Charte Partenaires JAVA

Pertinence d’établir un partenariat

La force d’ICTCG est de proposer des consultants compétents et entretenir une relation à long terme avec eux. 
Notre organisation ne nous permet pas de prospecter à large échelle, nous n’avons pas d’équipe commerciale nous permettant d’être présent chez les clients avant que leur demandes n’arrivent à maturité.
Dans ce cadre, il est tout à fait approprié de travailler en partenariat avec les sociétés qui sont en première ligne chez leurs clients, qui connaissent leurs besoins et qui ont déjà un contrat cadre ou un accord avec eux.
Nous fonctionnant depuis 20 ans en suivant ce modèle, il a toujours porté ses fruits.
 

Organisation

Transparence des CV présenté

Le partenaire doit nous demander notre feu vert avant d’envoyer le CV d’un de nos consultants chez son client.

Ceci permet d’éviter de présenter au client final un CV qui lui a déjà été présenté ou que le CV lui soit présenté une seconde fois soit par nous soit par l’un de nos autres partenaires.

Cela nous permet également de vérifier que la mission correspond également au consultant.

Éviter les cascades

Nous n’acceptons que les missions où le partenaire est en direct chez le client final.
L’expérience nous a effectivement montré que, même si les marges des intermédiaires sont réduites et que notre prix de vente est acceptable :

  • le suivi du consultant en mission est impossible,
  • les contrats se chevauchant sont ingérables
  • le client final s’attend à un niveau séniorité correspondant au prix final, c’est à dire plus élevé que celui du consultant
  • quand le client final découvre le montage (ce qui finit toujours par arriver), il a l’impression que le prix qu’il paie est trop élevé,
  • les consultants ont l’impression de ne pas être payés à leur juste valeur et que leurs efforts nourrissent uniquement les intermédiaires
  • les négociations impossibles L’issue d’une situation de ce genre est rarement positive

Suivi consultant

Si le partenaire ne souhaite pas que nous contactions le client, il doit nous faire un feedback récurrent sur les performances du consultant, ce qu’en pense le client, le suivi de sa mission et de ses prolongations.

Concurrence

Il est logique que, si un partenaire place un de nos consultants chez un de ses clients, il garde l’exclusivité sur ce consultant pour cette mission (et ses prolongations).
Le partenaire a d’ailleurs en tout logique une clause avec son client l’interdisant de recruter le consultant en direct.
Il est cependant important que cette exclusivité ne s’étende pas au-delà de l’exclusivité que le partenaire a lui-même avec son client.
En effet, nous ne pouvons pas nous permettre de perdre des opportunités de mission chez ce client final (en direct ou non) si le partenaire n’est pas ou plus en mesure de contracter avec ce dernier.

Transparence

L’information que nos consultants sont coopérateurs d’ICTCG est publique. Si un client final souhaite avoir l’information, il peut la trouver publiquement en quelques clics.
Cette information ne doit pas nécessairement être communiquée au client final, mais il n’est pas possible de l’occulter.

Non débauchage

Un accord de non débauchage du consultant doit être établi avec le partenaire, celui-ci doit s’engager à le reporter sur son client final.

Assurance de notre charte partenaires JAVA

La responsabilité d’ICTCG ne peut s’étendre au-delà de ce qui est couvert par sa RC Professionnelle (qui peut être fournie au besoin).

Contactez-nous